Les recettes naturelles de Nilou

Crèmes, baumes et autres potions maison pour prendre soin de soi, au naturel !

Lait capillaire au lin pour cheveux bouclés 2 septembre 2011

Classé dans : Cheveux — nilou @ 08:00

Bonjour à tous,

 

Voici encore une recette capillaire, un lait coiffant, réalisé à froid.

 

Je voulais impérativement une texture légère, non grasse et un lait hydratant qui définisse et fixe un peu les boucles.

 

 

J’ai choisi de mettre un haut pourcentage de mucilage de graines de lin (près de 40%), pour son aspect fixant pour les cheveux. A vrai dire, après coup je pense qu’il vaudrait mieux diminuer ce pourcentage au profit de l’infusion ou de gel d’aloe vera (que je n’avais plus).

 

Un mucilage est une substance souvent issue de produits végétaux comme les graines de lin et qui a la propriété d’être épaississant ou gélifiant, ils peuvent aussi être adoucissants.

 

Pour réaliser mon gel, j’ai mis quelques cuillérées de graines de lin dans de l’eau bouillante, j’ai laissé reposer quelques minutes avant de filtrer.

 

J’ai également intégré dans la recette une infusion de camomille (pour les cheveux blonds) et d’ortie.

 

Plus d’infos sur le choix des huiles :

  • L’huile de lin peut être utilisée pour les cheveux secs. Attention car elle s’oxyde facilement, c’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’ai opté pour l’émulsion à froid.
  • L’huile de sésame protège les cheveux, elle a des propriétés réparatrices, nourrissantes et fortifiantes.
  • L’huile de macadamia est également protectrice, elle est recommandé pour les cheveux abimés.
  • L’huile de pépins de raisin, choisie pour sa texture légère et parce que je sais que mes cheveux apprécient cette huile.

 

Pour l’émulsion à froid, j’ai opté pour du Gélisucre, émulsifiant certifié bio par Ecocert  (qu’on trouve chez Aroma-Zone). Il permet d’obtenir des textures très légères telles que des gels huileux ou des laits très fluides. Il a également des propriétés hydratantes grâce à la glycérine qu’il contient.

 

Enfin, j’ai choisi deux huiles essentielles : petit grain bigarade et surtout l’ylang ylang, pour ses propriétés exceptionnelles pour les soins capillaires.

 

Zoom sur l’émulsion à froid et mode opératoire :

J’ai choisi de réaliser une émulsion à froid afin de préserver les propriétés des ingrédients.

Après avoir pesé les huiles et l’émulsifiant – dans deux récipients séparés, verser tout doucement les huiles en filet, en battant vigoureusement pour bien intégrer les huiles.

Afin de stabiliser l’émulsion et donner une texture un peu gel, j’ai ajouté de gomme de Xanthane (quoique pour une texture plus gélifiée, il faudrait augmenter la quantité de gomme). Pour cela ajouter  la gomme à la phase aqueuse en battant immédiatement, laisser ensuite poser quelques minutes puis bien mélanger l’ensemble afin d’obtenir un gel homogène, à verser progressivement dans la phase huileuse + Gélisucre. Battre vigoureusement pour bien émulsionner.

Ajouter ensuite le conservateur et les huiles essentielles.

 

Proportions pour 100 ml de lait capillaire :

 

¤ Phase aqueuse : 73 g

  • 40 g de mucilage de graines de lin
  • 33 g  d’infusion camomille/ortie

 

+ 0,2 g de gomme de Xanthane

 

¤ Phase huileuse : 20 g

  • 5 g  d’huile de lin
  • 5 g d’huile de sésame
  • 5 g d’huile de macadamia
  • 5 g d’huile de pépins de raisin

 

  • 6 g de Gélisucre

 

  • Conservateur (Cosgard) à hauteur de 0,6 %
  • 2 % d’huiles essentielles (petit grain et ylang ylang)

 

La texture est comme escomptée : légère, fluide ; j’ai choisi un conditionnement en flacon-pompe mais on pourrait également utiliser un vaporisateur puisque le lait est parfaitement sprayable.

 

Comme je l’ai écrit précédemment, à refaire, je diminuerais un peu la quantité de mucilage de graines de lin, pour éviter une sorte « d’effet carton » si jamais on utilise trop de lait.

 

Etant donné la proportion de phase aqueuse (plus de 70 %), on peut également utiliser le lait sur cheveux secs… même si j’avoue préférer l’utilisation sur cheveux humides qui optimise l’hydratation.

 

***

 

A Beka T’chô – Petit traité écologique à l’usage des cheveux crépus, frisés, bouclés 24 mars 2011

Classé dans : Cheveux,Divers — nilou @ 19:08

Une fois n’est pas coutume…  à l’occasion de la sortie du « grimoire » de l’Atelier Tortille A Beka T’chô – Petit traité écologique à l’usage des cheveux crépus, frisés, bouclés, je vous propose un petit concours qui permettra aux plus chanceuses de gagner un exemplaire de cet ouvrage indispensable ! (3 exemplaires sont à gagner !)

*

Je vous avais déjà parlé de l’Atelier Tortille, qui tente de promouvoir la beauté au naturel, sans défrisage, via notamment l’organisation d’ateliers. Retrouvez l’article ici.

Oui mais, et ce fameux grimoire ?

208 pages en couleur, illustrées par de superbes photos, des témoignages, des anecdotes… et surtout plein de conseils… un indispensable pour toutes les personnes qui souhaitent soigner leurs cheveux crépus, frisés ou même bouclés de façon naturelle.

Le petit plus ? Cet ouvrage est imprimé sur papier certifié issu de forêts gérées durablement et par ailleurs, la préface a été rédigée par Vanessa Dolmen, animatrice (naturelle !) du Loto sur France 2.

*

Quelques illustrations supplémentaires…

*

Le concours (ouvert à la France métropolitaine, aux DOM-TOM et aux pays de l’Union Européenne)

*

Trêve de bavardages, venons-en donc au concours ! L’Atelier Tortille et moi-même vous offrons donc la possibilité de gagner 3 exemplaires de l’ouvrage. Pour cela, rien de plus simple ! Répondez à la question suivante :

Citez 3 ingrédients nocifs pour les cheveux, contenus dans les shampooings, après-shampooings ou autres produits capillaires.

Indice : vous trouverez des infos dans certains articles de ce blog, sur le site de l’Atelier Tortille ou sinon, votre ami Ecosia sera là pour vous aider ! ;o)

*

C’est bon ? Vous avez la réponse ? Rendez-vous dans Contact, indiquez comme sujet « Concours », précisez bien vos noms et prénoms. Vous avez jusqu’au 31 mars pour participer !

Bonne chance à tous ! ;o)

*

Vous souhaitez vous procurer le livre de l’Atelier Tortille (tarif 23 €) ? Rendez-vous sur http://www.atelier-tortille.com ou écrivez à info@atelier-tortille.com .

***

Concours clos

Merci à tous pour votre participation !

***

 

Crème pour mains abîmées détournée en crème capillaire rebouclante 18 février 2011

Classé dans : Cheveux,Corps — nilou @ 11:35

Hello hello,

*

Comment allez-vous ? Comment se passe cette année 2011 ? ça fait quelques temps que je n’ai pas tambouillé et j’ai eu peu de temps pour répondre à vos commentaires, ça sera vite rattrapé !

*

Aujourd’hui, au programme, une petite crème initialement pour les mains… En effet, ma maman et moi avons toujours et en toutes saisons les mains abîmées, par le froid en hiver, par l’eau calcaire… Aussi, je voulais nous faire une crème bien nourrissante, hydratante, protectrice…mais non grasse.

*

D’autre part, je souhaitais aussi tester un nouvel émulsifiant : l’olivem. Il s’agit d’un émulsifiant végétal naturel, composé d’olive (comme son nom l’indique !) et de sucre. Il est facilement absorbé par la peau et semble donc idéal pour réaliser une crème au toucher non gras.

*

Désolée pour la photo médiocre et le fil de l’appareil photo qui est visible !

*

Pour le côté nourrissant, j’ai choisi du beurre de karité et de l’huile de macadamia.
Pour que la crème soit protectrice j’ai ajouté un peu de cire d’abeille.

*

J’ai testé aussi pour la première fois l’huile de lin. Elle peut être utilisée pour les peaux sèches et les irritations cutanées. A noter qu’elle s’oxyde très rapidement et qu’il est nécessaire de l’utiliser rapidement.

*

Par ailleurs, j’ai testé un macérât maison de prêle, de reine-des-prés et d’ortie (dans huile de tournesol bio).

La prêle est cicatrisante et reminéralisante, grâce à sa richesse en silice. La reine-des-prés quant à elle  est cicatrisante et conseillée notamment en cas de couperose. Enfin l’ortie est conseillée en cas de chute des cheveux, elle est astringente et très recommandée en cas d’eczéma, de psoriasis, d’acné ou de dartres.

*

Concernant les huiles essentielles, j’ai utilisé de l’huile essentielle de combava, qu’on m’a ramenée de Madagascar, pour son indication contre le stress et l’anxiété – je trouve toujours agréable de se relaxer en se tartinant les mains !

J’ai également utilisé de l’huile essentielle d’ylang ylang, aussi directement ramenée de Madagascar, car c’est un très bon régénérateur cellulaire.

Enfin, j’ai utilisé de l’huile essentielle de géranium, celle-ci en provenance de Thaïlande, car c’est un excellent régénérant cutané et elle est également cicactrisante.

*

Voici la recette :

*

¤ Phase aqueuse :

  • 17,4 % d’aloe vera (cicatrisante)
  • 47 % d’eau de source

¤ Phase huileuse :

  • 4,8 % de beurre de karité
  • 4,8 % d’huile de macadamia
  • 4,8 % d’huile de lin
  • 4,8 % de macérât de calendula
  • 9,6 % de macérât de prêle et de reine-des-prés
  • 4,8 % d’olivem
  • 1 % de cire d’abeille

¤ Ajouts :

  • 2 % d’huiles essentielles (combava, ylang ylang, géranium)
  • 0,6 % de conservateur (Cosgard)

*

La crème a une texture très agréable. Elle est effectivement non grasse. Toutefois, elle ne nourrit pas assez les mains réellement sèches… J’aurais dû mettre plus de beurre de karité et ajouter de l’huile de jojoba par exemple. On peut quand même l’utiliser sur le corps ou sur des mains pas trop abîmées, elle pénètre très vite et est très agréable. Mais moi j’ai décider de la détourner en crème capillaire rebouclante et cette fois elle remplit parfaitement son rôle ! ;o)

*

Comment je l’utilise ?

Au quotidien sur cheveux mouillés, j’applique une petite noix de crème que je répartis sur l’ensemble de la chevelure. Mes cheveux sont ensuite doux, hydratés et mes boucles sont très bien définies.

***

 

Le cérat, soin millénaire des peaux sensibles 7 janvier 2011

Classé dans : Cheveux,Corps — nilou @ 08:00

Je souhaitais faire depuis longtemps un article sur les cérats, qui sont à la base de nombreuses recettes de mon blog.

*

Qu’est-ce qu’un cérat ?

*

Selon Michel Pierre et Michel Lys, dans Secrets des plantes pour se soigner naturellement, « Les cérats sont des compositions de consistance plus ou moins molle, dont les principaux éléments sont les cires, auxquelles on ajoute des huiles, des essences, des extraits.

On les applique sur la peau, comme les crèmes. »

*

Plusieurs marques de produits de parapharmacie utilisent le nom générique « cold cream » en référence à une préparation proche, aussi appelée Cérat cosmétique.

http://qualiteofficine.univ-lille2.fr/fileadmin/user_upload/guide/Cerat_cosmetique_2006.pdf

*

Le cérat, est défini de la manière suivante dans Secrets et vertus des plantes médicinales, de la Sélection du Reader’s Digest :

« Les 3 bases d’un cold cream sont, dans des proportions variables, la cire d’abeille blanche, l’huile d’amande douce et le blanc de baleine. Ce mélange, auquel on ajoute divers jus de végétaux, constitue une pâte douce, embellissante avec laquelle il convient de se masser au moins le visage et le cou, mais aussi tout le corps. Chaque laboratoire possède sa ou ses recettes de cold cream. »

*

Le cérat remonte à plus de 2000 ans,  100% naturel, c’est une crème protectrice, hydratante, adoucissante, anti-vergetures, anti-rides, anti-irritations, anti-inflammatoire, antiseptique, cicatrisante. C’est une excellente alternative aux habituelles crèmes de beauté.

*

Le plus vieux cérat est le cérat de Galien, datant de plus de 2000 ans, formulé par Claude Galien, médecin de l’Antiquité et père de la pharmacie. Son cérat est aujourd’hui encore fréquemment utilisé dans différentes préparations magistrales dermatologiques pour ses actifs ultra nourrissants. C’est en effet une crème protectrice, hydratante, cicatrisante, recommandée pour les peaux les plus délicates. Le cérat de Galien est traditionnellement composé de cire d’abeille, d’huile d’amande douce, d’eau distillée de rose et de borate de sodium.

*

La formule initiale est la suivante :

  • 53.5% huile d’amandes douces
  • 33% eau de rose
  • 13% cire d’abeille
  • 0.5% borate de sodium

*

http://qualiteofficine.univ-lille2.fr/fileadmin/user_upload/guide/Cerat_Galien_2006.pdf

*

Le cérat étant une crème formulée à base de cire et d’huiles, on peut donc considérer la plupart des mes soins comme tels, notamment les recettes suivantes :

*

J’utilise ce genre de formules pour des zones spécifiques : en soin du décolleté, pour les mains, pour les pieds… Bon, j’avoue que je les utilise aussi sur les jambes après la douche, du moins en ce moment, car entre le froid et l’eau calcaire, ma peau a bien besoin de ça !

J’en utilise aussi en petite quantité en soin des cheveux, voire du cuir chevelu (notamment la recette à l’ortie), ou pour définir mes boucles… toujours sur cheveux mouillés !

*

Voici les proportions utilisées pour ces 3 soins :

"Cérat-karité"

*

  • 29,5 % de beurre de karité
  • 37,2 % d’huiles végétales
  • 5,1 % de cire d’abeille brute en feuilles
  • 24,8 % de phase aqueuse
  • 2,1 % d’HE
  • 0,6 % d’EPP
  • 0,6 % de vitamine E

*

L’intégration du beurre de karité dans la formule permet d’introduire un peu plus d’eau et de donner plus d’onctuosité à la crème.

*

Procédé :

*

  • Faire fondre la cire au bain marie.
  • Faire chauffer la phase aqueuse ou préparer une infusion avec les plantes.
  • Une fois la cire fondue, ajouter le beurre de karité.
  • Retirer ensuite du feu et y ajouter les huiles. Bien mélanger.
  • Ajouter peu à peu la phase aqueuse et fouetter énergiquement pour bien incorporer l’eau aux huiles.
  • Une fois que la crème a refroidi, la mettre un peu au frigo pour qu’elle soit totalement froide. Puis, refouetter énergiquement. On peut répéter l’opération plusieurs fois, cela permet d’obtenir une texture plus onctueuse.
  • Ajouter ensuite l’EPP, la vitamine E et les huiles essentielles puis remélanger la crème jusqu’à obtention d’une texture totalement onctueuse.

*

*

Je prépare généralement de petites quantités (environ 50 g) et j’utilise vite la crème, surtout si elle contient des infusions, dans lesquelles les germes se développement plus rapidement.

***

 

Potions de Noël 2010… aperçu 29 décembre 2010

Classé dans : Cheveux,Corps — nilou @ 21:12

Hello tout le monde,

**

J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes de Noël. Au menu du jour, quelques potions que j’ai préparées en cadeaux de Noël (on m’en a expressément demandé…). ;o)

  • Une nouvelle Crème aux plantes
  • Un énième baume adoucissant
  • Et encore un autre baume capillaire !

D’abord un aperçu de la crème et de l’un des baumes…

**

**

…puis le détail des recettes :

***

**

CREME AUX PLANTES

La recette de cette crème est très proche de la crème nourrissante aux plantes que j’avais déjà faite. J’ai procédé de la même manière, avec environ les mêmes proportions, divisées par deux.

**

Ingrédients :

J’ai fait uniquement un pot de 50 g, avec les proportions suivantes (en fait, ces proportions donnent plutôt environ 80 g de crème) :

- 23 g de beurre de karité
- 13 g d’huile de tournesol
- 10 g de macérât de camomille dans tournesol
- 4 g d’huile de jojoba
- 3 g de cire d’abeille brute (en feuilles)
- Infusion d’ortie, de sauge, de reine des prés et de prêle
- 20 gouttes d’huile essentielle de sauge
- 20 gouttes d’huile essentielle de romarin
- 10 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
- 3 capsules de vitamine E
- Extrait de pepins de pamplemousse

**

J’ai procédé de la même manière que la première crème nourrissante aux plantes. Je fais fondre la cire, puis le beurre de karité. Je mélange avec les huiles. Ensuite j’ajoute un peu d’infusion, je fouette bien. Je mets le mélange au frais. Je le ressors ensuite et refouette encore. Je vide le surplus d’eau. Je réitère l’opération jusqu’à ce que le mélange ne rejette plus d’eau, ainsi il sera parfaitement stable. J’ajoute les huiles essentielles et l’EPP à la fin, pour éviter d’en rejeter.
Il faut être bien patient et ne pas hésiter à vider le surplus d’infusion. Je garde cette dernière – gorgée d’actifs ! – dans un verre et je l’utilise ensuite en eau de rinçage pour les cheveux ou pour me démaquiller.

**

Pourquoi ces ingrédients ?

  • Prêle : Astringente, cicatrisante, reminéralisante
  • Reine des prés : Astringente, cicatrisante, tonique, anti-inflammatoire
  • Sauge : Antiseptique, stimulante
  • Ortie : Astringente et utile pour la peau en cas d’irritations
  • Huile de macadamia : Nourrissante, assouplissante, cicatrisante et apaisante
  • Huile de jojoba : Adoucissante et protectrice
  • Huile essentielle d’ylang ylang : Régénérateur cellulaire et antiseptique, tonique
  • Huile essentielle de romarin : Tonique cutané, cicatrisant, antiseptique
  • Huile essentielle de sauge : Tonique de la circulation sanguine, antispasmodique, relaxante

**

***

BAUME ADOUCISSANT

Je souhaitais une texture facile à appliquer, qui pénètre rapidement tout en laissant la peau douce et bien nourrie.

**

Ingrédients :

Pour 200 g de baume :

- 40 g de beurre de karité
- 27 g d’huile de jojoba
- 25 g d’huile de tournesol
- 35 g de macérât de camomille et de calendula
- 20 g d’huile de macadamia
- 25 g d’huile de coco fractionnée
- 30 g d’acide stéarique
- 6 g de cire d’abeille
- 30 gouttes d’huile essentielle de lavande
- 30 gouttes d’huile essentielle d’orange sanguine (attention, car photosensibilisante)
- 40 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
- 30 gouttes d’huile essentielle de géranium
- 6 capsules de vitamine E

Pourquoi ces ingrédients ?

  • Huile de tournesol : Nourrissante, assouplissante, adoucissante
  • Camomille : Anti inflammatoire, cicatrisante
  • Calendula : Anti-inflammatoire puissant, antioxydant, cicatrisant, adoucissant et assouplissant
  • Huile essentielle de lavande : Calmante, sédative, antidépressive, décontractante musculaire, cicatrisante cutanée puissante, régénératrice cutanée
  • Huile essentielle d’orange sanguine : Antiseptique, calmante, tonique
  • Huile essentielle de géranium : Tonique astringent cutanée, antalgique et anti-inflammatoire, cicatrisante, anticellulite, anti-rides

**

***

BAUME CAPILLAIRE

J’ai souhaité tester une autre formule de baume… Il s’agit d’un baume capillaire. J’ai un peu vidé mes huiles pour celui-là, j’ai fait avec ce que j’avais !

**

Je voulais une formule avec uniquement de la cire d’abeille, mais avec un résultat plutôt souple et onctueux. C’est bien le cas !

J’y ai mis :

- 45 g d’huiles végétales liquides, dont macadamia, avocat, chanvre, tournesol, jojoba (je n’ai pas noté les proportions exactes de chaque huile…)
- 3 g de beurre de karité
- 2 g de cire d’abeille brute
- Huiles essentielles d’ylang ylang, de romarin et de sauge

La formule générale est donc la suivante :

________________________________

88% d’huiles végétales liquides
6% de beurre de karité
4% de cire d’abeille
2% d’huiles essentielles

________________________________

**

Le résultat est donc bien onctueux, et le baume est efficace en soin des pointes à rincer, ou pour définir les boucles (appliquer sur cheveux mouillés, une noix suffit !).

***

J’espère que ces petites recettes simples vous auront plu. Je vous souhaite en tout cas de bonnes fêtes de fin d’année ! : )

 

Crème nourrissante aux plantes 21 novembre 2010

Classé dans : Cheveux,Corps — nilou @ 21:16

L’hiver est presque là, et par ces températures basses, quoi de mieux qu’une crème nourrissante ? J’ai opté pour une base simple : phase huileuse, phase aqueuse, cire d’abeille et quelques ajouts.

*

La spécificité de cette crème réside toutefois dans l’utilisation d’une infusion de plantes. En effet, c’est une crème à la prêle, reine des prés, sauge, ortie et menthe. Elle est donc à la fois astringente, cicatrisante, antiseptique, stimulante et tonique.

*

La crème est assez riche, mais pénètre très bien et rapidement, notamment grâce aux huiles utilisées.

Voici la recette :

*

¤ Phase huileuse :

  • 45 g de beurre de karité
  • 45 g d’huile de tournesol
  • 10 g d’huile de jojoba
  • 5 g d’huile de macadamia
  • 9 g de cire d’abeille

¤ Phase aqueuse : Infusion des plantes suivantes :

  • Prêle :
    Astringente, cicatrisante, reminéralisante. Egalement conseillée en cas d’ongles et cheveux cassants.
  • Reine des prés :
    Astringente, cicatrisante, tonique, anti-inflammatoire
  • Sauge :
    Antiseptique, stimulante
  • Ortie :
    Astringente et utile pour la peau en cas d’irritations

¤ Ajouts :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée : antiseptique, stimulante, tonique
  • 40 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée : tonique
  • 40 gouttes d’huile essentielle de romarin : revitalisant cutané
  • Extrait de pépins de pamplemousse
  • Vitamine E (4 capsules percées)

¤ Préparation :

  • Après avoir désinfecté le plan de travail et tous les ustensiles, faire fondre la cire au bain marie. Préparer l’infusion avec les plantes : environ 100 ml d’infusion (1 cuillère à café de chaque plante). Laisser infuser une dizaine de minutes, puis passer.
  • Une fois la cire fondue, ajouter le beurre de karité.
  • Retirer ensuite du feu et y ajouter les huiles. Bien mélanger.
  • Ajouter un peu d’infusion et fouetter énergiquement pour bien incorporer l’eau aux huiles.
  • Une fois que la crème a refroidi, la mettre un peu au frigo pour qu’elle soit totalement froide. Puis, refouetter énergiquement afin de rejeter le surplus d’eau. Cette manipulation permet d’obtenir une texture onctueuse et stable.
  • Ajouter ensuite l’EPP, la vitamine E et les huiles essentielles puis remélanger la crème jusqu’à obtention d’une texture totalement onctueuse.

¤ Utilisation :

Cette crème s’utilise plutôt pour le corps, bien qu’étant donné que les huiles utilisées sont assez légères, elle peut éventuellement être utilisée sur le visage, notamment en hiver.

Pour ma part, je l’utilise aussi en crème hydratante capillaire : un pois de crème sur cheveux humides pour les hydrater et définir les boucles, ou en soin tonique, notamment grâce à la prêle et à l’ortie.

*

J’aime bien utiliser des recettes simples, avec uniquement de la cire d’abeille, des huiles et une phase aqueuse, car on peut les varier à l’infini, en testant de nouvelles textures, plus crémeuses, ou plus proches d’un baume, ou en utilisant les possibilités qu’offrent les plantes. Qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous aussi des plantes dans vos potions à part sous forme d’huiles essentielles ?

***

 

Lait d’avoine – idées recettes pour les cheveux 31 octobre 2010

Classé dans : Cheveux — nilou @ 18:45

Bonjour à tous !

*

Aujourd’hui, quelques recettes de soins capillaires pour les cheveux, à base de lait d’avoine, à savoir :

  • Une idée d’eau de rinçage
  • Un traitement pour cheveux abîmés
  • Une lotion capillaire hydratante spéciale cheveux bouclés

*

L’avoine est nourrissant, apaisant et démêlant. Souvent utilisé en soin pour la peau, notamment pour les peaux sèches et irritées, il est également très efficace en soin capillaire et donne brillance et volume aux cheveux.

Pour plus d’infos sur l’avoine :

*

***

Le lait d’avoine

*

Pour préparer un lait d’avoine, il vous faut :

- Des flocons d’avoine
- De l’eau
- Un mixer (facultatif)

Voici comment je fais mon lait d’avoine :
Je mets 4 cuillères à soupe de flocons d’avoine dans un peu moins d’un litre d’eau. Je fais bouillir puis je laisse un peu reposer.
Soit je passe directement, pour ne garder en fait que l’eau. Soit je mixe le tout, et je passe ensuite pour enlever les résidus de flocons d’avoine. Ceci dit, notamment pour l’eau de rinçage, la première méthode est – je trouve – la plus pratique, car le mélange obtenu sera moins épais et sans aucun résidu.

***

Eau de rinçage au lait d’avoine

Cette recette est très efficace pour les cheveux abîmés et plats : cette eau de rinçage donne brillance et volume aux cheveux.

Il s’agit simplement de mélanger du lait d’avoine avec un peu de jus de citron ou de vinaigre de cidre. Pour ma part, j’ajoute un peu d’huile aussi (quelques gouttes), pour les cheveux bouclés c’est efficace pour la définition.

***

Traitement pour cheveux abîmés

Mélanger votre 2 cuillères à soupe de votre après-shampooing préféré (de préférence sans silicone et bio),avec 2 cuillères à soupe de lait d’avoine, une cuillère à café d’huile végétale de votre choix, une demi cuillère à café de miel et quelques gouttes d’huiles essentielles (ylang ylang ou lavande par exemple).

Appliquer sur cheveux mouillés ; laisser poser puis faire un shampooing (sans silicone ni sodium laureth sulfate).

***

Lotion hydratante au lait d’avoine – spéciale cheveux bouclés

J’aime beaucoup cette recette, très efficace pour redéfinir les boucles et les hydrater.

Il vous faut :

  • Un vaporisateur
  • Du lait d’avoine : une cuillère à café environ
  • De l’huile végétale – moi j’utilise l’Huile Précieuse Énergisante de l’Atelier Tortille, à l’huile de macadamia et huiles essentielles de menthe poivrée, cannelle et lemongrass : quelques gouttes
  • De l’eau

Verser le lait d’avoine et l’huile dans le vaporisateur et compléter avec de l’eau.

J’utilise ce spray le matin pour redynamiser mes boucles.

***

 

Baume nourrissant à l’aloe vera 9 août 2010

Classé dans : Cheveux,Corps — nilou @ 16:45

Hello,

Et oui, encore un baume, mais un adepte me l’a réclamé ! :) Pour une fois, j’ai changé un peu la recette — la texture est onctueuse et, malgré la richesse des huiles, la peau boit vite le baume, qui laisse la peau toute douce !

Pour le moment, voici la recette. J’ai volontairement utilisé peu d’ingrédients. J’attends que mes macérâts soient prêts pour tester de nouveaux mélanges !

Donc, pour réaliser ce baume :

Ingrédients

  • 20 g de beurre de karité
  • 10 g d’huile d’argan
  • 10 g d’huile d’olive
  • 5 g d’huile de tournesol
  • 4 g de cire d’abeille
  • 1 cuillère à thé de cire de riz
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
  • 2 capsules de vitamine E
  • 1 cuillère à café d’aloe vera

Il est vraiment temps que je me refasse un stock d’huiles ! Pour le moment, je vide un peu mes placards.

Préparation

J’ai fait fondre le beurre de karité et les cires au bain marie, puis j’ai retiré du feu et ajouté les huiles, puis l’aloe vera, la vitamine E et enfin l’huile essentielle.

Je n’ai volontairement pas multiplié les huiles essentielles car le destinataire du baume ne les adore pas !

Utilisation

La personne à qui est destinée ce baume l’utilise en cire coiffante. Pour ma part, j’en garde toujours un petit pot sur moi : je l’utilise ainsi sur les lèvres, sur les mains, sur les pieds ou encore pour reboucler mes cheveux le matin (une minuscule quantité sur cheveux humides). L’huile essentielle d’ylang ylang est calmante et indiquée contre le stress et l’insomnie. Ce baume peut donc être utilisé pour calmer les tensions (bien que la quantité d’HE soit vraiment très faible).

La photo n’est pas super mais au moins ça donne un aperçu du baume.

La texture est fondante et très agréable à appliquer.

***

 

Rappel : sommaire 2 août 2010

Classé dans : Cheveux,Corps,Ingrédients,Visage — nilou @ 14:40

Petit rappel : voici le sommaire des recettes (régulièrement mis à jour).

Bonne tambouille ! :)

 

Mon secret ? Ceux de Loly… ;-) 25 avril 2010

Classé dans : Cheveux — nilou @ 20:02

Hello tout le monde !

Au programme aujourd’hui, pas de recette maison, mais un énorme coup de cœur.
J’ai très très peu de temps ces derniers mois pour me concocter mes propres potions, celles-ci se résumant la plupart du temps à des baumes multi-usages (très efficaces ceci-dit!) et à quelques lotions.
Mais, avec la pollution et le vent, mes cheveux sont demandeurs de soin, comme en témoignent mes bouclettes tristounettes et sans ressort !

Du coup, hier je me suis fait un soin maison, mélange de miel, huile d’amande douce et d’aloe vera, suivi d’un shampooing au savon noir au jasmin… un vrai délice.

Malheureusement, même après ça, rien d’exceptionnel.

Mais, ce matin j’ai eu la grande chance et le grand bonheur de tester le Masque crème extra nourrissant des Secrets de Loly. Voici mon avis sur ce produit…

Odeur : Sucrée et acidulée à la fois, l’odeur de ce masque est juste à tomber. Elle est légère, gourmande à souhait (pamplemousse rose et bois de rose) mais pas lourde. Vraiment agréable ! :)

Texture : Parfaite ! Oui, rien que ça ! Une texture onctueuse comme on en rêve, légère, agréable…

Application : Très facile, le produit s’applique tout seul, il glisse dans les bouclettes et les définit en quelques noix… Je laisse poser une dizaine de minutes, cela suffit, pas besoin de plus. M’ayant lavé les cheveux hier, j’ai simplement rincé.

Résultat : Contrairement à beaucoup de masques, aucun effet gras. J’ai donc uniquement rincé à l’eau, j’ai démêlé les boucles aux doigts, et j’ai laissé séché à l’air libre. Une fois secs, mes cheveux étaient doux, hydratés, pas du tout gras, juste parfaitement nourris, et surtout, surtout… mes boucles étaient de vrais ressorts, ce qui, il faut le dire, n’est pas le cas tout le temps ces derniers temps !!

Pour moi, un produit indispensable pour toutes celles qui recherchent un masque nourrissant, qui définit à merveille les boucles. L’odeur et la textures sont juste parfaites ! Et puis, pour couronner le tout, c’est un produit naturel fait par Loly. Bravo ma belle, ton masque est vraiment extra !!

Plus d’infos sur ce masque :

Masque crème extra nourrissant à base d’aloe vera, de macadamia, de jojoba, de glycerine et Vitamine B5, associés aux huiles essentielles de bois de rose et pamplemousse rose. Offre spéciale : 15 € au lieu de 17 €.

Découvrez les autres produits des Secrets de Loly : http://www.secretsdeloly.com

(je vous conseille la Chantilly de karité… un délice ! ;-))

***

 

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 389 followers

%d bloggers like this: