Les recettes naturelles de Nilou

Crèmes, baumes et autres potions maison pour prendre soin de soi, au naturel !

Crème nourrissante aux plantes 21 novembre 2010

Filed under: Cheveux,Corps — nilou @ 21:16

L’hiver est presque là, et par ces températures basses, quoi de mieux qu’une crème nourrissante ? J’ai opté pour une base simple : phase huileuse, phase aqueuse, cire d’abeille et quelques ajouts.

*

La spécificité de cette crème réside toutefois dans l’utilisation d’une infusion de plantes. En effet, c’est une crème à la prêle, reine des prés, sauge, ortie et menthe. Elle est donc à la fois astringente, cicatrisante, antiseptique, stimulante et tonique.

*

La crème est assez riche, mais pénètre très bien et rapidement, notamment grâce aux huiles utilisées.

Voici la recette :

*

¤ Phase huileuse :

  • 45 g de beurre de karité
  • 45 g d’huile de tournesol
  • 10 g d’huile de jojoba
  • 5 g d’huile de macadamia
  • 9 g de cire d’abeille

¤ Phase aqueuse : Infusion des plantes suivantes :

  • Prêle :
    Astringente, cicatrisante, reminéralisante. Egalement conseillée en cas d’ongles et cheveux cassants.
  • Reine des prés :
    Astringente, cicatrisante, tonique, anti-inflammatoire
  • Sauge :
    Antiseptique, stimulante
  • Ortie :
    Astringente et utile pour la peau en cas d’irritations

¤ Ajouts :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée : antiseptique, stimulante, tonique
  • 40 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée : tonique
  • 40 gouttes d’huile essentielle de romarin : revitalisant cutané
  • Extrait de pépins de pamplemousse
  • Vitamine E (4 capsules percées)

¤ Préparation :

  • Après avoir désinfecté le plan de travail et tous les ustensiles, faire fondre la cire au bain marie. Préparer l’infusion avec les plantes : environ 100 ml d’infusion (1 cuillère à café de chaque plante). Laisser infuser une dizaine de minutes, puis passer.
  • Une fois la cire fondue, ajouter le beurre de karité.
  • Retirer ensuite du feu et y ajouter les huiles. Bien mélanger.
  • Ajouter un peu d’infusion et fouetter énergiquement pour bien incorporer l’eau aux huiles.
  • Une fois que la crème a refroidi, la mettre un peu au frigo pour qu’elle soit totalement froide. Puis, refouetter énergiquement afin de rejeter le surplus d’eau. Cette manipulation permet d’obtenir une texture onctueuse et stable.
  • Ajouter ensuite l’EPP, la vitamine E et les huiles essentielles puis remélanger la crème jusqu’à obtention d’une texture totalement onctueuse.

¤ Utilisation :

Cette crème s’utilise plutôt pour le corps, bien qu’étant donné que les huiles utilisées sont assez légères, elle peut éventuellement être utilisée sur le visage, notamment en hiver.

Pour ma part, je l’utilise aussi en crème hydratante capillaire : un pois de crème sur cheveux humides pour les hydrater et définir les boucles, ou en soin tonique, notamment grâce à la prêle et à l’ortie.

*

J’aime bien utiliser des recettes simples, avec uniquement de la cire d’abeille, des huiles et une phase aqueuse, car on peut les varier à l’infini, en testant de nouvelles textures, plus crémeuses, ou plus proches d’un baume, ou en utilisant les possibilités qu’offrent les plantes. Qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous aussi des plantes dans vos potions à part sous forme d’huiles essentielles ?

***

Publicités
 

17 Responses to “Crème nourrissante aux plantes”

  1. FD Says:

    Jolie formule pas si simple qu’il y parait :-) Merci. Tu te fais rare !

    • nilou Says:

      Merci pour ton commentaire ! :)
      Je suis à l’étranger pour un an, un peu plus difficile donc de tambouiller comme j’aimerais. J’espère avoir le temps de préparer qq crèmes/baumes pour Noël.

      Sinon, je teste la crème depuis 2 jours, la texture s’est bien stabilisée, elle est crémeuse à souhait. Elle n’est absolument pas grasse, comme quoi cire d’abeille et huiles ne sont pas toujours synonymes de produits « riches », tout dépend en effet des huiles choisies. Preuve en est, le baume anti-acné que j’ai fait et qui ne contient que des huiles + cire + HE et qui est vraiment très efficace (je l’utilise depuis 3 mois).

      A bientôt, merci encore pour ton commentaire ! :)

  2. Fanny Says:

    Huummmm, elle a l’air bien « doudoune » cette crème ! ça me redonne envie de tambouiller ! Avec mes séances de sports, ma peau trinquent vraiment ! C’est le moment de prendre soin d’elle !

    • nilou Says:

      Merci pour ton commentaire !

      Oui elle est vraiment « doudoune » ;) Super étant donné la saison !
      Et surtout, elle est étonnamment peu grasse, pourtant elle contient peu d’eau, mais elle nourrit et hydrate efficacement, sans graisser. :)

  3. ninou Says:

    bonjour j’aimerais savoir oû peut on acheter ces huiles et les autres ingrédients ?
    aussi une question quelle crèmes peut on faire pour avoir plus de cheveux ( poussée de cheveux mais pas pour la longeur mais pour avoir plus de volume) merci de me répondre surtout pour ma soeur qui a eu une chute de cheveux importante après grossese
    MERCI pour toutes ces crèmes avant de tester, je crois aux vertues des huiles et au « naturel ».

    • nilou Says:

      J’ai acheté les huiles végétales et essentielles dans un magasin bio, le karité sur Internet, la cire d’abeille chez un apiculteur et les plantes en herboristerie.

      Pour le volume, je te renvoie à l’article sur le lait d’avoine : https://nilou.wordpress.com/2010/10/31/lait-davoine-cheveux/
      Il permet de donner du volume et de la brillance aux cheveux.

      Sinon, une infusion d’ortie, de sauge, de prêle, avec un peu d’huile essentielle de romarin, à utiliser en rinçage, peut aider à renforcer les cheveux.

  4. Belmehdi Marina Says:

    Bonjour.

    Voila, je savais pas trop où écrire je le fait donc ici. Nilou j’aime beaucoup ton site, tes recettes ont l’air assez simple et sa me plait. Je viens de me lancer dans les « tambouilles » depuis le temps que ça me trottait dans la tête, et j’aurais bien besoins de quelques conseil, par exemple, j’ai des cires émulsifiante et sur aromazone ils disent que je ne peut pas faire l’emuslsion, huile dans eau mais que je dois faire eau dans huile, je comprend pas très bien si ça concerne les proportion ou la méthode…’

    En tous cas si ça ne t’embête pas je voudrais bien avoir ton adresse email pour pouvoir te demander un ou deux conseil. J’ai un forum et en tous cas je vais parler de ton site qui pourrait en inspirer plus d’une.

    Merci pour toutes ses recettes c’est vraiment super. Porte toi bien et profite de ton séjour a l’étranger.

    • Belmehdi Marina Says:

      pour l’émulsion c’est le contraire (hihi ) la preuve que je m’embrouille ! ils disent de faire huile dans eau, bref si tu peu m’expliquer et me dire surtout si dans tous les cas ta méthode de base pour les crème marche avec toutes les sortes de cires ?

      merci d’avance.

    • nilou Says:

      Bonjour Marina,
      Je te réponds par email très rapidement.
      Très belles fêtes de fin d’année,
      Nilou

  5. venezia Says:

    Bonjour Nilou,

    ta technique est très interessante,surtout pour la texture cremeuse que tu as obtenue. As tu pu évaluer la quantité d’eau rejetée? Le karité accepte un peu de phase aqueuse quand on fait des triturations avec, ce qui a pu te permettre d’augmenter la quantité d’eau absorbée normalement dans un cérat.

    car en fait c’est presque un cérat que tu as fait! Si tu ne veux pas qu’il y ait de phase aqueuse qui s’échappe, il suffirait de conserver les proportions d’un cérat classique:
    36g d’huile ou beurre
    15g phase aqueuse
    9g cire d’abeille

    (ensuite,il suffit de multiplier si tu en veux plus!!)

    par exemple,
    avec 102g de phase huileuse (tu en as 105, il suffit juste d’ajuster un peu)
    il y aurait 45g phase aqueuse et 27g cire d’abeille… mais tu n’aurais pas ta même texture

    • nilou Says:

      Hello Venezia,

      Merci pour ton commentaire !
      Oui, j’avais évalué la quantité d’eau rejetée, je n’ai pas mon papier sous les yeux faudra que je retrouve ça. Merci pour l’information, je comprends mieux pourquoi il a été possible de mettre plus d’eau que dans un cérat classique, grâce au karité.
      Oui je sais qu’il s’agit d’un cérat, je ne l’ai pas appelé ainsi car cérat est souvent (et à tort je trouve) associé à une crème riche, grasse, uniquement pour peaux très sèches… Or ce cérat-là est loin d’être gras, il est même plus vite absorbé que des crèmes avec émulsifiants et beaucoup plus d’eau.

      Pourquoi n’aurais-je pas la même texture avec les proportions que tu as données ? A cause de la préparation ?
      Il est vrai que là c’est la préparation qui fait presque tout : je fais comme pour un beurre fouetté, en mettant au froid, puis en battant, et ce plusieurs fois.

  6. venezia Says:

    je pense que tu n’aurais pas la même texture pour plusieurs raisons:

    -d’abord à cause de la technique que tu as évoquée: le fouettage « post frigo » si je puis dire qui donne du volume et de la souplesse avec l’air introduit en quantité (ce qui se passe dans les beurres fouettés)

    -ensuite, le fait que tu aies incorporé plus de phase aqueuse que dans un cérat « ordinaire » .

  7. marina Says:

    Bonjour,
    j’ai voulu reproduire cette creme, j’ai tout acheter, meme le mini fouet electrique.
    Mon soucis, c’est lorsque ma creme reffroidie elle n’est plus stable, l’eau s’ecoule.
    J’ai fais deux tentatives, en respectant bien les propotions, mais toujourd pareil.
    La creme ne se stabilise pas, elle rejete l’eau.
    J’ai utiliser de la cire bio 100% pure.
    Merci

    • nilou Says:

      Bonjour Marina,
      Une fois que la crème est froide, il faut la re-fouetter (moi je n’utilise pas de fouet électrique), et tu vides l’eau rejetée, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau rejetée. En fait, au final il faut bien moins que 100 ml d’infusion, mais c’est plus facile de faire infuser dans 100 ml. Je réutilise ensuite l’infusion/eau rejetée par la crème soit en rinçage pour les cheveux soit en eau démaquillante.

  8. Arlette Says:

    Bravo pour cet excellent article

  9. corinne Says:

    Bonjour Nilou, je m’essaye à la cosmétique maison avec ma fille de 14 ans. Après avoir fait un baume avec elle pendant les vacances j’ai voulu faire une crème pour le corps pour sa peau sèche, hier soir. Votre site répond à mes attentes : recettes avec des matières premières naturelles et simples, sans transformations … Alors j’ai fait hier soir cette crème, avec quelques modifications, un hydrolat à la place de l’infusion entre autres. Mais j’ai incorporé l’EPP et la vitamine E trop tôt, avant le déphasage. Du coup je me demande si une partie des principes actifs n’est pas partie avec l’eau. Qu’en pensez-vous ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s