Les recettes naturelles de Nilou

Crèmes, baumes et autres potions maison pour prendre soin de soi, au naturel !

Lait capillaire au lin pour cheveux bouclés 2 septembre 2011

Classé dans : Cheveux — nilou @ 08:00

Bonjour à tous,

 

Voici encore une recette capillaire, un lait coiffant, réalisé à froid.

 

Je voulais impérativement une texture légère, non grasse et un lait hydratant qui définisse et fixe un peu les boucles.

 

 

J’ai choisi de mettre un haut pourcentage de mucilage de graines de lin (près de 40%), pour son aspect fixant pour les cheveux. A vrai dire, après coup je pense qu’il vaudrait mieux diminuer ce pourcentage au profit de l’infusion ou de gel d’aloe vera (que je n’avais plus).

 

Un mucilage est une substance souvent issue de produits végétaux comme les graines de lin et qui a la propriété d’être épaississant ou gélifiant, ils peuvent aussi être adoucissants.

 

Pour réaliser mon gel, j’ai mis quelques cuillérées de graines de lin dans de l’eau bouillante, j’ai laissé reposer quelques minutes avant de filtrer.

 

J’ai également intégré dans la recette une infusion de camomille (pour les cheveux blonds) et d’ortie.

 

Plus d’infos sur le choix des huiles :

  • L’huile de lin peut être utilisée pour les cheveux secs. Attention car elle s’oxyde facilement, c’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’ai opté pour l’émulsion à froid.
  • L’huile de sésame protège les cheveux, elle a des propriétés réparatrices, nourrissantes et fortifiantes.
  • L’huile de macadamia est également protectrice, elle est recommandé pour les cheveux abimés.
  • L’huile de pépins de raisin, choisie pour sa texture légère et parce que je sais que mes cheveux apprécient cette huile.

 

Pour l’émulsion à froid, j’ai opté pour du Gélisucre, émulsifiant certifié bio par Ecocert  (qu’on trouve chez Aroma-Zone). Il permet d’obtenir des textures très légères telles que des gels huileux ou des laits très fluides. Il a également des propriétés hydratantes grâce à la glycérine qu’il contient.

 

Enfin, j’ai choisi deux huiles essentielles : petit grain bigarade et surtout l’ylang ylang, pour ses propriétés exceptionnelles pour les soins capillaires.

 

Zoom sur l’émulsion à froid et mode opératoire :

J’ai choisi de réaliser une émulsion à froid afin de préserver les propriétés des ingrédients.

Après avoir pesé les huiles et l’émulsifiant – dans deux récipients séparés, verser tout doucement les huiles en filet, en battant vigoureusement pour bien intégrer les huiles.

Afin de stabiliser l’émulsion et donner une texture un peu gel, j’ai ajouté de gomme de Xanthane (quoique pour une texture plus gélifiée, il faudrait augmenter la quantité de gomme). Pour cela ajouter  la gomme à la phase aqueuse en battant immédiatement, laisser ensuite poser quelques minutes puis bien mélanger l’ensemble afin d’obtenir un gel homogène, à verser progressivement dans la phase huileuse + Gélisucre. Battre vigoureusement pour bien émulsionner.

Ajouter ensuite le conservateur et les huiles essentielles.

 

Proportions pour 100 ml de lait capillaire :

 

¤ Phase aqueuse : 73 g

  • 40 g de mucilage de graines de lin
  • 33 g  d’infusion camomille/ortie

 

+ 0,2 g de gomme de Xanthane

 

¤ Phase huileuse : 20 g

  • 5 g  d’huile de lin
  • 5 g d’huile de sésame
  • 5 g d’huile de macadamia
  • 5 g d’huile de pépins de raisin

 

  • 6 g de Gélisucre

 

  • Conservateur (Cosgard) à hauteur de 0,6 %
  • 2 % d’huiles essentielles (petit grain et ylang ylang)

 

La texture est comme escomptée : légère, fluide ; j’ai choisi un conditionnement en flacon-pompe mais on pourrait également utiliser un vaporisateur puisque le lait est parfaitement sprayable.

 

Comme je l’ai écrit précédemment, à refaire, je diminuerais un peu la quantité de mucilage de graines de lin, pour éviter une sorte « d’effet carton » si jamais on utilise trop de lait.

 

Etant donné la proportion de phase aqueuse (plus de 70 %), on peut également utiliser le lait sur cheveux secs… même si j’avoue préférer l’utilisation sur cheveux humides qui optimise l’hydratation.

 

***

About these ads
 

12 Responses to “Lait capillaire au lin pour cheveux bouclés”

  1. FD dit :

    ça fait très envie mais j’ai toujours du mal avec les infusions dans les émulsions. Tu conserves à température ambiante ou au frigo ? En même temps, pour du mucilage de lin il n’y a pas tellement d’autre solution que de se faire confiance !

    • nilou dit :

      J’avoue que pour plus de praticité au niveau de l’utilisation (pour l’avoir à portée de main), je conserve le lait à température ambiante.
      En même temps, je n’ai pas fait une énorme quantité (100 ml), donc il sera vite utilisé je pense. ;)

  2. ellebulle dit :

    bonjour, ta formule me fait de l’œil… pour les boucles de ma nenette!
    je n’ai pas de gélisucre, penses-tu qu’avec de l’ester de sucre l’émulsion prendrai aussi bien?
    Les émulsion a froids ne sont pas mon fort, je connais mal à l’utilisation ces produits… Merci ^_^

  3. Nilou, j’adore le Gélisucre et je trouve que tu as très bien fait d’opter pour cet émulsifiant qui donne en plus des préparations fluides type sérum lait d’une tenue remarquable dans le temps.

    J’aime également beaucoup l’huile de sésame pour les cheveux et également la peau.

    Bravo pour cette très belle recette qui me plaît beaucoup.

  4. Astrid dit :

    J’ai enfin réalisé mon lait capillaire :-D . La recette est différente mais merci pour l’inspiration et pour la marche à suivre pour l’émulsion à froid.

    • nilou dit :

      Je t’en prie ! Et ton lait te convient ? Tu y as mis quoi comme ingrédients ?
      Au fait, il faudra qu’on se voit à l’occasion pour que je te donne ton AS allemand. ;)
      Bisous bonne soirée !

    • Astrid dit :

      J’ai mis HV sésame, oléine de karité, HV ricin, squalane, HV kukui pour la phase huileuse.
      Pour la phase aqueuse : silicone végétal, eau, gel d’aloe vera.
      Les HE : Ylang-ylang et bois de rose.
      Je le trouve pas assez riche mais il convient nickel pour mon fils. Je pense la prochaine fois mettre uniquement de l’oléine de karité et de l’huile de ricin.
      Oui il faudra qu’on se voit sur Paname :-).

  5. Te dit :

    Bonjour!
    Je suis une nouvelle adepte de ce type de produit fait maison, et déjà conquise! Je voudrais savoir si je peux trouver dans le commerce de petites quantités des huiles citées dans la recette et a un petit prix ??
    J’espers pouvoir réussir l’émulsion :)
    Merci!

  6. lela dit :

    Slt,

    Est-ce que tu connais l’institut Gillette Leuwat?

    Lela

  7. Chloé dit :

    Coucou =) J’aimerais réaliser ce lait pour une amie, tu conseillerais quel pourcentage de mucilage de graines de lin après utilisation? Et tu en penses quoi de ce lait, après utilisation? =) Et dernier détail, tu l’utilises comment? une petite noisette sur tes mains puis tu formes tes boucles sur cheveux mouillés?
    Merci pour cette recette en tout cas, et bravo pour ton blog =) Je vais le fouiller un peu, je suis sûre d’y trouver mon bonheur!

    • nilou dit :

      Merci de ton message !
      Je pense que 20% de mucilage suffirait et j’augmenterais le pourcentage d’aloe vera.
      J’utilise ce lait exactement comme tu le décris ;-) Je le trouve bien… mais au quotidien j’utilise une cire toute simple ! (cire d’abeille + huile d’avocat + huile essentielle)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 389 followers