Les recettes naturelles de Nilou

Crèmes, baumes et autres potions maison pour prendre soin de soi, au naturel !

Crème démaquillante douce à la verveine, au thym et à la menthe 28 septembre 2011

Filed under: Visage — nilou @ 08:00

Bonjour,

*

Je ne comptais pas poster la recette qui suit… je la trouvais trop « basique », je me suis dit qu’on allait se dire « Quoi ?! Encore une crème à la cire d’abeille ?!!! Tellement simple ??!! Mais ça vire à l’obsession Nilou ! »

Oui, peut-être bien, mais après tout si ces crèmes à la cire d’abeille me conviennent, pourquoi pas ? ;)

*

Donc voici la petite histoire de cette crème.

J’ai testé par hasard une crème démaquillante d’une marque (L*SH) qui me plaisait bien.

Composition : huile d’arachide (alors que c’est l’huile d’amande douce qui est indiquée sur leur site), eau de rose, cire d’abeille, miel, extrait d’iris frais, glycérine, absolu de rose, teinture de benjoin, et… parabens.

Le premier et les derniers ingrédients m’ont donc un peu refroidie…

Toutefois, j’aime bien cette crème, onctueuse à souhait, pratique à utiliser, efficace pour enlever le maquillage, même waterproof !

*

Du coup ce soir j’ai voulu en faire une version maison, un peu éloignée tout de même de l’originale ! ;o)

Je n’avais pas toutes mes huiles et ingrédients à disposition, j’ai donc fait avec ce que j’avais… En 20 minutes, voici la crème obtenue :

*

*

Je précise que j’ai la peau mixte (je crois !) : elle tiraille au contact de l’eau, elle est facilement sèche… mais j’ai de temps en temps quelques boutons ou imperfections. Cela explique pourquoi j’apprécie cette crème qui est douce, nourrissante, adoucissante, mais aussi purifiante grâce au thym, à la menthe, à la verveine et aux huiles essentielles choisies. L’huile essentielle de palmarosa est antibactérienne, anti-infectieuse, régénératrice cutanée, régulatrice de la production du sébum, cicatrisante, astringente, hydratante (rien que ça !!).

*

Voici les ingrédients (très simples)

  • 20 ml d’huile d’amande douce
  • 5 ml d’huile d’olive
  • 5 ml d’huile de germe de blé
  • 25 ml d’infusion de thym, menthe et verveine
  • Environ 3 g de cire d’abeille (ma balance est peu précise, il faut que j’investisse dans une nouvelle…)
  • Quelques gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé et de palmarosa (très peu, car je veux pouvoir utiliser la crème sur les yeux, j’ai donc mis moins de 10 gouttes)

Je n’ai pas mis de conservateur… je n’en avais pas sous la main ! Et comme j’ai fait une petite quantité, je la conserve au frigo et l’utiliserai dans les 2 semaines. Toutefois si vous en avez, je vous conseille d’ajouter un peu de conservateur.

*

Préparation :

  • Faire fondre la cire et les huiles
  • Ajouter l’infusion encore tiède
  • Fouetter vigoureusement jusqu’à complet refroidissement (c’est la clé pour obtenir une crème onctueuse, qui, sauf erreur de proportions, ne se déphasera pas)
  • Quand la crème a un peu refroidi, ajouter les huiles essentielles puis re-fouetter

*

Utilisation :

  • Appliquer la crème en massant délicatement pour dissoudre le maquillage et détendre le visage (ben oui, autant profiter de ce moment pour se relaxer…)
  • Rincer à l’eau tiède et au gant de toilette (plus pratique pour bien enlever la crème)

*

Je reprécise que cette crème est plutôt pour les peaux normales à mixtes. Elle conviendrait bien aussi aux peaux sèches, peut-être avec une autre infusion (calendula, camomille par exemple) et en y ajoutant un tout petit peu de miel pour bien maintenir l’hydratation cutanée.

*

Les peaux grasses lui préfèreront un lait ou une lotion bi-phasée. De même, amateurs de textures aqueuses et légères, passez votre chemin ! ;)  En revanche, si vous aimez les baumes, les textures riches et onctueuses, cette crème vous conviendra certainement !

*

Il se peut, si vous avez mis un peu trop d’eau notamment, que la crème se déphase un peu (et oui, c’est ce qui peut arriver avec la cire d’abeille…). Mais pas de panique : on remélange la crème, on enlève éventuellement le surplus d’eau (même si a priori en suivant les proportions il ne doit pas y en avoir) et le tour est joué !

*



*

Si vous constatez que la crème ne convient pas à la peau de votre visage… elle fera une excellente crème corporelle à la sortie de la douche ! ;o)

Enfin, dernière remarque : pour affiner un peu la texture, on peut diminuer un peu la quantité de cire d’abeille et y ajouter un peu de cire de riz.


***

Advertisements
 

14 Responses to “Crème démaquillante douce à la verveine, au thym et à la menthe”

  1. bibiedel Says:

    merci beaucoup
    bonne journée ensoleillée sur Aurillac

  2. FD Says:

    Tu as le droit de faire toutes les crèmes à la cire d’abeille que tu veux, hein :-) Je m’étonne toujours du non-déphasage de tes crèmes, je n’ai pas/plus cette patience, ou alors il faudrait ré-essayer en couplant avec un émulsifiant plus fiable. En tous cas elle a l’air très bien, même comme crème de jour, d’ailleurs. Pas de conservateur sous la main ? pas même un peu d’EPP ? Peut être qu’avec un peu de ta-tree ça suffira pour tenir qqs jours au frigo. (si tu veux que je t’envoies un peu de geogard ultra ou de benzoate de sodium, tu demandes, n’hésite pas) Bises

    • nilou Says:

      Merci pour ton gentil commentaire ! :o)
      Non mes crèmes ne se déphasent pas… ou alors le temps que ça refroidisse bien, et dans ce cas je refouette et elles sont ensuite stables pour de bon. :) Mais sinon, en couplant avec un émulsifiant ou une autre cire (cire de riz, j’adore), c’est bien plus pratique si on veut une stabilité parfaite dès le départ.
      En fait, j’ai emménagé il y a quelques semaines et pour le moment j’ai laissé pas mal d’ingrédients (dont EPP, Cosgard) chez mes parents… Mais là j’ai mis arbre à thé, germe de blé, et je l’utiliserai très rapidement, d’où la petite quantité. Merci pour ta gentille proposition en tout cas ! Je vois mes parents ce week end… je vais donc récupérer mes ingrédients ;o)
      Bonne soirée à toi, c’est toujours un plaisir de te lire.

  3. Nilou, la texture et la couleur de ta crème à la cire d’abeille sont magnifiques.

    Je ne me lasse pas de lire et de voir ta maîtrise avec cet ingrédient.

  4. lolitarose Says:

    Nilou, tu as bien raison de conserver ce merveilleux ingrédient qu’est la cire d’abeille. Je l’ai « redecouverte » moi aussi et je ne m’en lasse pas, en solo ou comme tu le dis avec un autre émulsifiant et/ou épaississant. J’aime beaucoup travailler la cire car on peut vraiment obtenir de très belles textures que la peau adore, et comme tu le dis même les peaux mixtes.
    Et ton démaquillant est sans nul doute efficace et très agréable. Alors ne change rien à tes habitudes cosmétiques !

    • nilou Says:

      Merci pour ton commentaire ! :) Je trouve aussi que, malgré ce qu’on pense souvent, la cire d’abeille permet d’obtenir beaucoup de chouettes textures, seule ou avec un épaississant/émulsifiant. Et puis, j’apprécie beaucoup ses propriétés adoucissantes et protectrices.

  5. lolitarose Says:

    Je suis bien d’accord avec toi, on s’est trop longtemps cantonné à la sempiternelle cold-cream alors que bien accompagnée, la cire d’abeille peut donner de belles émulsions, y compris d’une grande finesse. Et sur la peau c’est toujours un bonheur !

    • nilou Says:

      Oui, d’ailleurs depuis la publication de cet article j’ai déjà refait cette crème démaquillante ;o) C’est un plaisir à utiliser… et elle part vite, surtout quand je l’utilise aussi pour le corps après la douche !

      Au fait, j’ai testé ton baume fluide, mais souci avec ma balance, du coup ça a donné un baume moins fluide que prévu mais la texture est super ! Comme celle des baumes de la marque Spiezia (si tu as déjà testé).

  6. AlaskaYoung Says:

    Bonjour, merci d’abord pour ton site très utile qui a trouvé sa place dans mes favoris, par contre j’aurais deux petites questions : combien de temps se conserve tes crèmes? Est-ce que cela varie avec les ingrédients utilisés ? Merci encore pour ton site ;)

    • nilou Says:

      Merci de ton message !
      En effet, la conservation dépend des ingrédients utilisés : par exemple si on utilise des infusions, on conservera le produit beaucoup moins longtemps, uniquement quelques semaines si conservé au frigo et sans conservateur.
      Mais pour être honnête je mets très souvent un peu de conservateur, c’est bien plus pratique !

  7. mariam Says:

    Bonjour, je voudrais savoir s’il est possible de mettre ce démaquillant dans un flacon à pompe ? Merci encore pr cette recette !!!! :)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s